Zanzare Tigre, Appello alla Vigilanza della Direzione dell’Azione Sanitaria di Monaco (il comunicato)

Anche nel Principato si mette in guardia la popolazione sulle zanzare tigre. “La zanzara Aedes albopictus, comunemente chiamata zanzara tigre – si legge sul comunicato diffuso oggi venerdì 22 giugno 2018 – è arrivata nel 2004 a Mentone e da allora ha colonizzato le Alpi Marittime e il Principato di Monaco. Questa zanzara può essere vettore di malattie virali come Chikungunya, Dengue e Zika.

Come si riconoscono le zanzare tigre?

La zanzara tigre misura meno di un centimetro. E’ facilmente riconoscibile per le sue strisce bianche e nere sul corpo, le gambe e le ali totalmente nere.

Infine, le zanzare tigre hanno un’attività diurna, bisogna proteggersi quindi durante il giorno.

Si consiglia quindi di ricorrere agli spray e ai comuni diffusori, a spirale e non, antizanzare. E, fra altre cose, ridurre i depositi di acqua stagnante nelle terrazze e nei giardini.

Riportiamo di seguito il comunicato in lingua originale.

LA DIRECTION DE L’ACTION SANITAIRE APPELLE A LA VIGILANCE ENVERS LE MOUSTIQUE TIGRE, INSECTE VECTEUR DE PLUSIEURS MALADIES TRANSMISSIBLES

Le moustique Aedes albopictus, communément appelé moustique tigre, est arrivé en 2004 à Menton et a depuis colonisé les Alpes-Maritimes et la Principauté de Monaco. Ce moustique peut être le vecteur de maladies virales comme le Chikungunya, la Dengue et le Zika.

Comment reconnaît-on un moustique tigre?

Le moustique tigre mesure moins d’un centimètre. Il est aisément reconnaissable par ses rayures noires et blanches sur le corps, ses pattes et ses ailes totalement noires. Enfin, le moustique tigre ayant une activité diurne, il faut s’en protéger durant la journée.

Prévention des risques

Aucune des maladies que peut véhiculer cet insecte (Chikungunya, Dengue et Zika) n’est transmissible directement de personne à personne. En revanche, si le moustique pique une personne infectée, il peut aspirer le virus et le transmettre à un sujet sain, à l’occasion d’une nouvelle piqûre.

La prévention de ces maladies à partir d’un cas importé (personne ayant séjourné en zone d’endémie et présentant la maladie à son retour) repose donc sur les recommandations suivantes :

  • La démoustication des espaces publics et des chantiers
  • La réduction du nombre de moustiques par la suppression des eaux stagnantes sur les terrasses et dans les jardins (coupelles, pots, vases, rigoles, etc.)
  • La répulsion des moustiques par des sprays cutanés adaptés ou des diffuseurs et spirales anti-moustiques.L’utilisation de moustiquaires de fenêtre et de lit.

Symptômes évocateurs :

Au retour d’un voyage, il y a suspicion de Chikungunya ou de Dengue chez une personne présentant:

  • une fièvre supérieure à 38,5°C, dapparition brutale
  • au moins un signe parmi les suivants: céphalées, arthralgies, myalgies, lombalgies ou douleur rétro-orbitaire. Il y a suspicion de maladie à virus Zika en cas d’éruption cutanée à type d’exanthème (avec ou sans fièvre) et au moins deux signes parmi les suivants : hyperhémie conjonctivale, arthralgies, myalgies. Une analyse de sang permet de confirmer le diagnostic.

Conduite à tenir en cas de doute:

En cas de doute, et dans l’attente d’une consultation en urgence chez le médecin traitant ou au Service des Urgences du Centre Hospitalier Princesse Grace, il est fortement recommandé d’utiliser un répulsif cutané adapté à Aedes albopictus, pour le patient et son entourage proche.

Clicca qui per mettere “mi piace” alla nostra pagina facebook Monaco Italia Magazine

 

Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Enjoy this blog? Please spread the word :)